Depuis 5 ans que nous évoluons dans le milieu du coworking, nous avons été à la confluence des grandes mutations du travail. Nous avons partagé notre quotidien avec des centaines de travailleurs, dans tous les secteurs de cette nouvelle économie. Nous avons vu le nombre de coworkers dans le monde passer de 50 000 à 500 000 personnes, nous avons assisté de l’intérieur à l’essor de l’économie numérique et observé très concrètement son impact sur nos manières de travailler, de produire, de penser … Nous avons écrit plus de 150 articles sur ces sujets, participé à des dizaines de tables rondes, débats ou animations.

Fort de ce parcours passionnant, nous avions depuis un moment l’envie de proposer notre propre cycle de réflexion, à Mutinerie, là où tant de bonnes choses ont commencé. Avec l’aide de la MAIF, nous avons pu mettre sur pied ce projet ambitieux. Le résultat, c’est Human After All, 4 conférences pour étudier le travail dans tous ses états !

Avec plus de 300 participants (et des listes d’attentes trop longues), 12 conférenciers talentueux et plus de 6h de tables rondes et de débats passionnés, Human After All a clairement été à la hauteur de nos attentes !

Revivre l’évènement

Sur le site dédié à Human After All, vous trouverez les podcasts complets des conférences avec photos et vidéos. Et pour nourrir encore plus ces réflexions, nous vous avons préparé un dossier complet sur le travail au XXIème siècle !

1-La fin du salariat

2-La condition du freelance

3-Survivre aux robots

4-L’entreprise tribu

Mais Human After All n’est que le début de quelque chose qui est amené à se développer. Alors restez à l’affût car le travail n’a pas fini de nous interpeller et Human After All a encore bien des choses à vous dire !

Merci à tous ceux qui ont fait le succès de cette première édition et à bientôt à bord de Mutinerie !

Signature Le crew-petit

Author

William

One thought on “Revivez Human After All

  1. […] : Après avoir proposé l’an dernier le cycle de conférence Human After All, Mutinerie lance cette année la Freelance Fair. Pourquoi cet intérêt pour le travail […]

Leave a Comment

Your email address will not be published. Marked fields are required.