Demain, quelle protection sociale pour les indépendants ?

Avec l’intégration du RSI au régime général, allons-nous voir les freelances bénéficier des mêmes avantages que les salariés ? Est-ce vraiment possible ? Et à quel coût ? Comment font nos voisins européens ? Les freelances seront-ils prêts à cotiser plus pour cela ? Alors que notre système social dans son ensemble est organisé autour du salariat, il devient urgent de se poser les bonnes questions.

Ecouter le podcast

1ère partie: présentation de l’étude comparative de la Fondation Travailler Autrement sur le chômage des indépendants en Europe

Au cours des derniers mois, le gouvernement s’est engagé à mettre en place une assurance chômage universelle, accessible aux travailleurs indépendants. Afin d’alimenter les réflexions et les concertations, la Fondation Travailler Autrement publie une comparaison européenne des différents systèmes d’assurance chômage pour cette catégorie d’actifs. Quels sont les différents modèles existants en matière d’assurance chômage des travailleurs indépendants ? Comment l’assurance chômage peut-elle inciter à devenir travailleur indépendant selon les modèles ? Comment les différents pays orientent et accompagnent les travailleurs indépendants dans une période de perte ou d’insuffisance de revenu ? Autant de questions qui nous aideront à bâtir un système plus juste et plus efficace, ici, en France.

  • Jean-Yves Ottmann est sociologue du travail de formation et docteur en sciences de gestion. Il est venu à la recherche après quelques années d’activité opérationnelle en conduite du changement et en prévention des risques psychosociaux. Ses travaux antérieurs ont porté sur le bien-être et le mal-être au travail, les méthodes de diagnostic des risques psychosociaux et sur l’organisation du système scientifique et des laboratoires de recherche publique. Il a rejoint le Laboratoire Missioneo (Groupe ITG) en 2016. Il est, par ailleurs, chercheur au sein du laboratoire DRM de l’Université Paris-Dauphine (équipe M&O).

2ème partie: Consultation sur le chômage des indépendants, par Arthur de Grave (OuiShare) et Hind Elidrissi (Wemind)

Le gouvernement projette d’étendre les droits au chômage aux travailleurs indépendants. Mais a-t-on pensé à vous demander, à vous, premiers concernés, ce que vous en pensiez ? Cette consultation portée par OuiShare, Wemind et SOTO le fait justement. Enfin, les indépendants peuvent s’exprimer directement et en leur nom propre. Avec plus de 3000 répondants, cette consultation nous permettra de savoir ce que veulent vraiment ces fameux indépendants.

  • Arthur de Grave, OuiShare, Co-fondateur de, Stroïka et, Logographe. Journaliste indépendant à ses heures perdues, communicant hétérodoxe et conférencier repenti, Arthur est co-fondateur de l’agence éditoriale Stroïka. Il a fait partie pendant plusieurs années du collectif OuiShare, au sein duquel il officiait en tant que rédacteur – et propagandiste – en chef. Spécialiste des questions numériques, défenseur d’une vision critique et sociale de la technologie, amateur de lettres classiques et féru de philosophie, Arthur aime confronter l’ancien au nouveau. Ces derniers temps, il co-produit et anime l’émission en ligne Turfu Express, et décrypte les idéologies qui se cachent dans le petit monde de l’innovation dans le cadre du Master Humanités Numériques à Sciences Po Paris.
  • Hind Elidriss, CEO de Wemind. Après 14 ans passés chez AXA France en tant que salariée où elle rencontre Mikael Uzan, Hind devient indépendante. Elle prend alors conscience des difficultés auxquelles les indépendants sont confrontés au quotidien pour chercher un appartement ou être bien assurés. En 2017, les deux amis lancent Wemind, une communauté d’indépendants et d’entrepreneurs qui peuvent désormais bénéficier des mêmes avantages que les salariés. Wemind compte actuellement 15 000 membres.

3ème partie: Quelles perspectives pour la protection sociale des indépendants ?

Jean-Louis Benoit, représentera la Sécurité sociale des indépendants, il répondra aux questions de Hind Elidrissi et aux vôtres ! Un entretien sans tabou et une occasion privilégiée d’échanger directement avec l’institution dont nous dépendons.

Author

manon

Leave a Comment

Your email address will not be published. Marked fields are required.